Ma Photo

7ici que ça se passe

Ménilmontant Solidarités

Share |

blogues et sites politiques

  • PoliTIC Show
    Nicolas Voisin propose sa vision de la campagne électorale sous forme de podcasts et de vidéos. Un webzine très vivant.
  • Les petites phrases de nos “grands“ hommes
    Depuis septembre 2006, les petits dérapages de nos politiques… Les bourdes et les vérités sont légion. Un bon mois tourne à la centaine d'informations glanées ici ou là… C'est à la fois informatif et ludique.
  • Chez Jean-Luc Romero

PageRank

« Vel d’Hiv : “Quelque chose se prépare… la tragédie, peut-être” | Accueil | Les pharmaciens font des comptes d’apothicaires »

14/07/2012

Commentaires

La loi normale...

Qu'est-ce qui permet de crier à l'injustice ? Les dénégations de la jeune dame ?
Qu'elle forme son recours et on verra.
Que dirions-nous si les attentats se multipliaient ?

@Bembelly,

"loi normale", soit procédure de suspicion de la part des autorités françaises.

@Apo,

Qui crie au scandale? Pas moi. Juste je relève que rien n'a changé, malgré "le changement c'est maintenant", hormis la politique de communication du gouvernement, qui fait que l'AFP n'a parlé de rien, alors que les sujets mettant en cause des membres présumés de cette organisation dissoute ont fleuri, y compris ces quinze derniers jours.

Pas compris ce billet. Ben non, la loi n'a pas changé. Ce qui est assez normal somme toute, vu que le parlement vient à peine de recommencer à travailler. Y a un problème ?

@elia,

"la loi n'a pas changé"… je sais bien. Mais si l'on voit par là, le loi de décembre 1970 sur les stupéfiants interdit la consommation (entre autres). Et la réprime d'un an de prison ferme. Voit-on pour autant des condamnations à de la prison pour de simples fumeurs? Pas que je sache.

Le "soupçon" est-il "normal"? Je ne le pense pas…

Bonjour

Je n'ai peut-être pas bien saisi ce que vous voulez dire, mais est-ce que vous préféreriez que Forzane Aliza ait pignon sur rue, et que tout les monde puisse aller faire ici où la des petits stages de djihadistes, puis revenir vivre en France semer la bonne parole et concocter quelques sympathiques attentats ? ? Et, incidemment, faire comme notre brave Merah ?

@Suzanne,

Ai-je écrit quoi que ce soit en ce sens?
Je constate simplement que ce décret passe inaperçu dans les médias, que ce fait-divers aurait eu sous le précédent régime un retentissement qui aurait sans doute provoqué une (voire des) question-s- au président de la République, au pire au ministre de l'Interieur, que en ce 14Juillet le président s'exprimait à la télévision et que rien ne lui a été demandé...
Incidemment, que tout se passe comme sous Sarkozy, mais sans que les médias n'en parlent... Enfin les médias de masse.

Non, je ne crois pas Fabien. D'abord, ce n'es tpas un décret à portée générale, mais un acte administratif individuel qui peut faire l'objet d'un recours et qui émane d'une autorité investie de fonctions régaliennes et ayant le pouvoir de prendre des mesures de prévention - en l'espèce une saisie conservatoire - lorsqu'il existe une menace à l'ordre public.
Rien d'illégal ici. Si la personne n'a rien à se reprocher, elle le fait valoir et ça s'arrête là.
Amitiés

@Apolline,

Oui un arrêté comme je l'écrivais dans mon billet.
Mais qui parle de légal ou illégal? Pas moi une fois de plus!
Décidément, je relève que tout est comme avant sauf le show médiatique, mais les commentaires sont sur le terrorisme ou sur la légalité de ce que signe le ministre de l'Economie et des Finances...
Étrange...

"ce fait-divers aurait eu sous le précédent régime un retentissement qui aurait sans doute provoqué une (voire des) question-s- au président de la République, au pire au ministre de l'Interieur"

Désolée si j'insiste lourdement, mais je ne comprends toujours pas votre billet. Est-ce que vous pensez que ce qui est arrivé à cette personne est un abus de pouvoir ? Pensez-vous que les mesures dont elle est l'objet sont en soi discutables, qu'on les aurait discutées sous Guéant, critiquées en tant qu'atteintes à la liberté ? Et que donc, vous êtes étonnées qu'elles ne soit pas critiquées sous Valls ? C'est ça, ou je suis à côté de la plaque ?

@Suzanne,

Ni dans mon billet ni dans mes commentaires en réponse je ne critique Valls... Il s'agit d'une mesure financière, non policière, coercitive, afin d'empêcher une personne qui pourrait avoir des velléités de voyage de faire ce qu'elle aurait prévu de faire.
Qu'ai-je écrit ou dit de plus, qui vous fait encore interpréter je ne sais quoi?
Je dis juste que les médias auraient eu la chose en pâture, et que cette fois ce n'est pas/plus le cas.
Il n'y a rien de différent à interpréter qu'une vision a posteriori du show politico-médiatique auquel nous avons été soumis depuis 2002 et qui fait que, dans les rangs de l'opposition, on entend fréquemment parler de l'immobilisme de l'actuel pouvoir. Pouvoir qui continue peu ou prou ce que fait le précédent.

La lecture plus fréquente du JO devrait vous éclairer. Peut-être le ferai-je de façon plus détaillée dans les prochains mois au lieu de le faire sur twitter comme c'était le cas jusque fin mai.

Bonsoir, merci de cette note dont je viens de prendre connaissance.
J'aimerais la même sévérité quand il s'agit de soutenir le Bloc Identitaire, la LDJ ou le BETAR.
On verra si il y aura changement vraiment.
Mais j'en doute...
Sincèrement

"Il s'agit d'une mesure financière, non policière, coercitive, afin d'empêcher une personne qui pourrait avoir des velléités de voyage de faire ce qu'elle aurait prévu de faire."

Oui, mais quand cette mesure vise à empêcher les stages de terrorisme, est-ce que c'est une atteinte aux droits de chacun ? Vous pensez qu'elle pourrait ne plus être une mesure d'exception mais être employée à mauvais escient contre tout le monde ?

Pensez-vous que la liberté d'aller où l'on veut sans rendre des comptes doit aussi s'appliquer aux français qui vont faire des stages de... appelons-les comme vous voulez, djihad, résistance musulmane, apprentissage militaire, stage sportif et spirituel en compagnie de héros de la résistance islamiste ? Ou bien qu'on ne doit rien faire tant qu'on ne peut pas pincer un auteur d'attentat la main dans le sac, ou après ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Référencement

UTILE

  • Le Jegounotron un outil pour les blogueurs par Passeurs-de-savoirs.fr
  • compteur de visite compteur gratuit
  • Quelle heure est-il ?
Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2006

Détente